Le Château de la Bourgonie

Le château

Le manoir médiéval de la Bourgonie du XIVe est bâti sur un éperon rocheux situé entre le grand massif de la Bessède et la vallée de la Dordogne.

Cette demeure propriété de la famille depuis son origine a été agrandie au XVIIe selon un plan carré autour d’une vaste cour intérieure. La Bourgonie vous accueille dans un cadre naturel préservé.

Les hôtes séjournent dans la grande aile XVIIe Mansard plein sud.

La Bourgonie possède tout le confort d’une maison moderne.

Location de château en Périgord Noir La Bourgonie

Le parc et les jardins

La Bourgonie vous offre un panorama à 360 degrés.

Par temps clair, la vue de la terrasse Ouest vous portera jusqu’aux contreforts du Massif Central.

Un chemin dégagé et pédestre longe puis traverse la forêt où vous pourrez surprendre biches et chevreuils.

De la terrasse Sud, paysagée autour de la piscine, la vue s’échappe au loin.

Piscine 12 x 7m au sel, à débordement, avec pont en teck et bains de soleil.

Jeux extérieurs : cage de football, ballons, filets et raquettes de badminton, table de ping-pong.

Les pièces à vivre

Les pièces à vivre, toutes de plain-pied, ouvrent au soleil : à l’Est pour le petit-déjeuner, au Sud pour le déjeuner et à l’Ouest pour le soleil couchant. Un couloir en pisée dessert tout le rez-de-chaussée.

Le grand salon voûté (40m²) lumineux offre sa fraîcheur agréable en été.
Équipement multimédia : Internet wifi, TV HD avec lecteur dvd, console de jeux PS3, DVDthèque.

La salle à manger (40 m²) avec sa grande table peut accueillir 12 couverts. Service de salle à manger et couverts en argent.

La cuisine (18m²) toute équipée est attenante à la salle à manger.
Matériel de cuisine : grand réfrigérateur américain, cuisinière professionnelle avec four, micro-ondes, sets de couteaux, robot cuisine, machine à café Nespresso, machine à café, cave à vins, Babycook et chaise bb, etc.

Terrasses équipées (plancha, tables, chaises, fauteuils et parasols).

Les chambres

Capacité d’accueil : 10 personnes (dont 2 en chambre annexe)
Pour bébé : chaise haute, lit, parc, baignoire/table à langer, babycook.

Au rez-de-chaussée se trouvent deux chambres doubles:

  • La chambre Louis XIV (26 m²) avec lit de 160 x 205, dressing et salle de bains en-suite avec WC.
  • La chambre Louis XV (24 m²), décorée de jolis meubles marquetés, avec lit 160 x 205 et salle-de-bains en-suite avec WC.
  • Un WC indépendant.

A l’étage

  • La suite Louis XVI (32m²), avec lit de 170×205, salle-de-bains en-suite avec WC.
  • La chambre Empire (30m2) avec lit de 180 x 205, salle-de-bains et WC en-suite.
  • En annexe, la chambre Louis Philippe (30m²), avec 2 lit simples de 0,90 x 200.
  • Salon de jeux enfants (TV, console de jeux, lecteur DVD et jeux de société).

Histoire

Un des premiers auteurs de cette maison, Buevon de Comarque, s’illustre dans les temps de la chevalerie et ses faits d’arme (ainsi que ceux d’Ogier le Danois et de Bertin du Bois) ont été célébrés par un poète français du XIIIe siècle nommé le Roi Adans, ménestrel d’Henri, Duc de Brabant, décédé en 1261.

Avant de partir en croisade, Géraud de Commarque, chevalier hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, confia le château et la châtellenie de Commarque, apanage des aînés jusqu’au commencement du XIIe siècle, à son ordre.

En 1587, Gaston de Commarque de Beyssac, hérite de l’ensemble des fiefs de la famille ; après lui, son fils Jean IV, puis son petit-fils François Ier du nom qui sera Seigneur de la Bourgonie et Marquis de Commarque. Le Comte Hubert de Commarque continue de maintenir et de faire partager cette demeure.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Gérard de Commarque maire de son village jeune père de deux fils de 5 ans et 9 mois, fut déporté à Buchenwald. Le musée du Louvre, le musée de Nancy, le musée Ingres de Montauban et le musée du Grand Duché du Luxembourg avaient à cette époque choisi La Bourgonie (et La Poujade) pour mettre à l’abri certaines œuvres majeures de la peinture française.

En 1972, Hubert de Commarque a en outre racheté les ruines de la forteresse médiévale de Commarque, berceau de sa famille, qu’il a ouvert au public en 2001 et qu’il continue de restaurer.

Château de Commarque